L'actualité des TIC au Maroc et ailleurs

dimanche 17 février 2013

Rapport Annuel 2012 du segment Mobile au Maroc

Le marché de la téléphonie mobile est toujours en forte croissance. Le nombre d’abonnés mobile a atteint près de 39 millions à fin 2012, contre 36,5 millions à fin 2011, soit une croissance annuelle de 6,85%. Le taux de pénétration de la téléphonie mobile a gagné 7 points et demi seulement en une année pour s’établir à 120% en fin de l'année 2012 (contre 113,5% l’année précédente).

A la fin de 2012, l’opérateur Itissalat Al Maghrib détenait la plus grande part du parc mobile avec 45,77% du marché, contre 29.53% pour Medi Télécom et 24.70% pour Wana Corporate:




En comparaison avec l’année précédente, les parts de marché d’Itissalat Al Maghrib et de Medi Telecom ont enregistré respectivement un recul de -1,08% et  -3.39% au profit de Wana Corporate (+4,47%).
Le graphique ci-dessous présente les évolutions trimestrielles du parc mobile de chaque opérateur :



Ce recul est expliqué par l'avarice de Medi Telecom:tout au long de cette année,cet opérateur n'a lancé que quelques promotions au niveau du prépayé et il s'est  ridiculisé avec son nouveau forfait "Mouhim" .Par contre le recul chez Itissalat Al Maghrib a été enregistré uniquement durant le dernier trimestre,suite à la rareté des promotions de cet opérateur pendant ce même trimestre au niveau du prépayé.

La répartition des abonnements mobiles prépayé et post-payé par mode de facturation n’a pas connu un grand changement en 2012. Le mode prépayé demeure toujours largement dominant avec 95,22% du parc d’abonnés à fin 2012 (contre 96,16% à fin 2011). Cependant, au cours de l’année 2012, le parc post-payé
a progressé de 19,67%, soit le triple du rythme de croissance du prépayé (6,16%).
Le graphique suivant illustre l’évolution trimestrielle des deux modes de facturation du Mobile :




Le trafic voix sortant du mobile a atteint 32,52 milliards de minutes en 2012, soit une croissance considérable de  39,48% par rapport à 2011.
Le trafic SMS sortant du mobile a également évolué à un rythme soutenu, avec un volume de  7 085 millions de SMS émis en 2012, soit une croissance de 37,34% par rapport à 2012.
L’usage moyen mensuel sortant par client mobile s’est apprécié de 32% en 2012, passant de 57 à 75 minutes par client par mois. Pour le prépayé, l’usage moyen a augmenté de 39% passant de 38 à 53 minutes par mois. Quant à l’usage moyen post-payé, il a connu une croissance de 11%, passant de 486 à 541 minutes par mois.
La baisse des prix enregistrée en 2012 est à l’origine de cette évolution. En effet, au cours de l’année écoulée, l’ARPM mobile est passé de 0,73 DH HT/min à fin 2011 à 0,53 DHHT/min  à fin 2012, soit une baisse significative de 27%.

ARPM:( revenu moyen d'une minute de communication)il est obtenu en divisant le chiffre d'affaires hors taxes des communications voix sortantes par le trafic sortant en minute.
A propos de l'auteur;
Si vous avez la moindre question, n'hésitez pas à nous la poser
Si cette information a pu vous être utile, prière de la partager sur les réseaux sociaux.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

commentaires