L'actualité des TIC au Maroc et ailleurs

mardi 21 mai 2013

La 9ème édition de l’enquête nationale de collecte des indicateurs TIC au Maroc

L’Agence Nationale de Réglementation des télécommunications (ANRT) vient de rendre publique  la 9ème édition de l'enquête nationale annuelle de collecte des indicateurs des Technologies de l’Information et de la Communication (TIC), réalisée au cours du premier trimestre de 2013, auprès de certains ménages(ensemble de personnes partageant le même logement) au Maroc.
Cette enquête est menée annuellement depuis 2005 en conformité avec les recommandations internationales du Partenariat sur la Mesure des TIC pour le Développement.
Cette édition a ciblé la population de 12 à 65 ans vivant en zone urbaine et rurale électrifiée avec un interview direct (face à face) auprès de 1750 ménages
Les évolutions ont été positives sur 2011-2012, hormis pour le fixe qui continue sa régression


Téléphonie Mobile:
La pénétration du téléphone mobile chez les individus a continué sa progression, plus lentement, pour atteindre 92% en 2012  avec un écart important de 11 points à constater entre les milieux urbains et ruraux, mais qui s'est restreint peu à peu (14 points en 2011 ;16 points en 2010).

En 2012,les individus équipés en mobile possèdent en moyenne 1,15 cartes SIM:12% des individus équipés ont 2 cartes SIM tandis qu'1% des individus équipés ont 3 cartes SIM ou plus.Ce multi-équipement est dû à leur volonté d'optimiser leurs factures téléphoniques en profitant des offres promotionnelles et bénéficier des meilleurs tarifs chez les différents opérateurs.




En 2012,16% des individus équipés en mobile disposent d'un smartphone, ce qui correspond à un parc de près de 3,6 millions de terminaux.Les intentions d'acquérir un smartphone sont élevées chez les individus non équipés et concernent plus d'un individu sur cinq,soit plus de 20%.




Téléphonie Fixe
L'équipement en téléphonie fixe avait connu un très fort accroissement en 2007, en partie en raison de l'arrivée des nouvelles offres de téléphonie fixe à mobilité restreinte Après cela,cette croissance s'est ralentie au fil des années.

31% de ménages sont équipés en téléphonie fixe avec près de 18% de ménages équipés en fixe avec mobilité restreinte contre 14% pour le fixe classique.57% des foyers équipés de ce dernier font usage de l'Internet fixe ADSL.
 Seuls 5% des foyers non équipés envisagent de s'équiper dans les 12 prochains mois, contre 8% en 2011 et 11% en 2010.

Ordinateurs :
 Le taux d’équipement en Ordinateur / Tablette a de nouveau augmenté en 2012 pour atteindre 43% (+4 points par rapport à 2011)soit ~2,9 m de foyers équipés en 2012 possédant en moyenne 1,4 ordinateurs / tablettes( ~0,5 ordinateur fixe – ~0,8 ordinateur portable – ~0,1 tablette)

 Le multi-équipement n'est pas négligeable vu que 24% des foyers équipés ont 2 ordinateurs et/ou tablettes et 7%  ont 3 ordinateurs / tablette voire même plus.
La part des ordinateurs de bureau s'était stabilisée entre 2009 et 2010 et a reculé en 2011 et 2012 au profit du portable.
En 2012, les ordinateurs de bureau ne représentent plus qu'environ un tiers du parc total d'ordinateurs. Le portable a pu atteindre 57% du parc résidentiel d'ordinateurs tandis que les tablettes ont pu atteindre 7% de ce parc.
Les ventes d'ordinateurs et de tablettes devraient encore progresser en 2013 avec des intentions d'équipement relativement élevées.
Le principal frein à l’achat d’un ordinateur n'est plus le prix trop élevé, mais le manque de besoin suivi du facteur prix.

Internet :

Le taux de pénétration d'Internet dans les foyers a augmenté de 4 points en 2012 pour atteindre 39% grâce à la participation de la croissance de la 3G  à la démocratisation de l’accès à Internet au domicile.L'absence d'utilité et le prix trop élevé restent les deux principaux freins à l'équipement en Internet des ménages.
Le Maroc compte 15,6 millions d'individus de 6 à 74 ans qui se sont connectés en 2012 à Internet.
53% de ces individus ont un usage journalier d'Internet et 35% au moins une fois par semaine , en grande majorité à partir de chez eux .
Plus des deux tiers se connectent entre 30 minutes et 2h par jour, en grande partie sur les réseaux sociaux, le téléchargement de films, l'envoi / réception de mails et la messagerie.

E-Commerce :


 Près de 300.000 internautes ont acheté en ligne en 2012,principalement sur des sites marocains et pour un montant annuel allant de 1000 à 5000 Dhs pour plus de la moitié d'entre eux;soit deux fois plus qu'en 2011.Les intentions d'achat en ligne ont augmenté de 9 points entre 2011 et 2012, passant de 7% à 16% des individus utilisant Internet. Cette augmentation s'explique en particulier par l'amélioration de la confiance envers les e-commerçants et de la sécurité des transactions en ligne.
Les produits les plus achetés en ligne sont les produits d'électroménager, les produits d'habillement,de mode et de high-tech.
Le paiement par carte bancaire est privilégié par 56% des e-consommateurs contre 40% pour le paiement à la livraison .

Applications mobiles et M-paiement :


Près de 12% des individus ont utilisé des applications mobiles en 2012  et plus d'un tiers d'entre eux ont en un usage hebdomadaire tandis que ~5% ont un usage quotidien.Les Apps mobiles les plus utilisées sont des applications de géolocalisation, de réseaux sociaux et de jeux ,tandis que seuls 2% des marocains ont été séduits par le service de m-paiement notamment le paiement de factures et les recharges de mobiles .Néanmoins, près de 50% des marocains non-utilisateurs seraient prêt à avoir recours au m-paiement .

Services E-Gov :

Pour plus du tiers des individus, les services E-Gov permettent de réduire le temps et la distance nécessaires pour effectuer une démarche administrative.Les canaux d'interaction privilégiés sont les services vocaux via mobile (67%) et Internet (23%).

Les services E-Gov les plus utilisés et / ou attendus par les marocains sont la demande de documents administratifs, le paiement de factures et la prise de rendez-vous médical.On constate que la moitié des individus est prête à payer pour bénéficier d'un service E-Gov  et presque 56% d'entre eux sont disposés à payer entre 2 et 5 Dhs par opération.
Quant aux services E-Gov pour les entreprises (création d'entreprise, paiement des impôts ,ils sont très peu utilisés/ attendus par les citoyens et ne séduisent que 5 à 10% des individus.
A propos de l'auteur;
Si vous avez la moindre question, n'hésitez pas à nous la poser
Si cette information a pu vous être utile, prière de la partager sur les réseaux sociaux.

2 commentaires:

  1. Bonjour,

    Est-ce que Maroc télécom va doubler les débits internet ADSL en 2015 ou pas ?
    auriez-vous des informations ?

    Driss

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonsoir M Driss,
      Malheureusement je n'ai pas actuellement des informations concernant ce sujet.

      Supprimer

commentaires