L'actualité des TIC au Maroc et ailleurs

jeudi 31 octobre 2013

Rapport du troisième trimestre 2013 du segment Fixe au Maroc

A la fin du mois de Septembre 2013, la téléphonie fixe comptait 3,008 millions d’abonnés, contre 3,113 millions à la fin du trimestre précédent, soit un recul trimestriel de 3,37%.
Le taux de pénétration de la téléphone fixe s’inscrit également en recul : 9,16% à la fin de ce trimestre, contre 9,47% à la fin du deuxième trimestre .Cette baisse s’explique par le retrait des abonnements fixes avec mobilité restreinte (1,488 millions à la fin du mois de Septembre contre 1,621  à fin Juin 2013) .
 Le graphique suivant représente l’évolution du marché du fixe au Maroc(en milliers) :


Avec 1,488 millions d’abonnés à fin de ce trimestre, la téléphonie fixe avec mobilité restreinte représente environs la moitié du parc .La répartition du parc entre abonnés résidentiels, abonnés professionnels et
publiphones n’a pas connu de changement majeur en ce trimestre. Les abonnés résidentiels dominent toujours le marché en accaparant 83,99% du parc, suivis par les abonnés professionnels (14,49%) et les publiphones (1,52%).

A la fin du mois de Septembre, l’opérateur Wana Corporate détenait 54,22% du marché de la téléphonie fixe, suivi par Itissalat Al Maghrib (44,79%) et Médi Télécom avec 0,99%.
Un trimestre auparavant,ces parts étaient respectivement de 56,50% , 42,56% , et 0,94% pour les trois opérateurs.




Le recul du parc fixe a eu un impact négatif sur le trafic voix sortant du fixe avec une croissance trimestrielle de  -11,94%  pour atteindre 1,097  milliards de minutes à la fin du mois de Septembre contre 1,245 milliards de minutes à la fin du deuxième trimestre.

Par contre,l’usage moyen mensuel sortant par client fixe a connu une évolution positive, en passant d’une moyenne de 108 minutes par mois à la fin du mois de Septembre de l'année dernière à une moyenne de 125 minutes par mois, soit une croissance annuelle de 16%.
Sur le plan tarifaire, les prix des communications de la téléphonie fixe, mesurés par l’ARPM (Revenu moyen par minute), sont en baisse. En effet, l’ARPM fixe est passé de 0,82 DH HT/min à la fin du mois de Septembre de l'année dernière à 0,69 DH HT/min à la fin de ce troisième trimestre, soit une baisse de 16%.

ARPM:il est obtenu en divisant le chiffre d'affaires hors taxes des communications voix sortantes par le trafic sortant en minute.
A propos de l'auteur;
Si vous avez la moindre question, n'hésitez pas à nous la poser
Si cette information a pu vous être utile, prière de la partager sur les réseaux sociaux.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

commentaires