L'actualité des TIC au Maroc et ailleurs

mardi 5 août 2014

Rapport du deuxième trimestre 2014 du segment Mobile au Maroc

Le marché de la téléphonie mobile a connu une légère décroissance. Le nombre d’abonnés mobile a atteint près de 43,295 millions à la fin de Juin 2014, contre 43,38 millions à la fin du 1er trimestre 2014, soit une baisse trimestrielle de 0,2%. Le taux de pénétration s'est établi à 130,49% en fin du mois de Juin (132,04% à fin Mars 2014).
 A la fin du deuxième trimestre 2014, l’opérateur Itissalat Al Maghrib détenait la plus grande part du parc mobile avec 41,95% du marché, contre 29,84% pour Medi Télécom et 28,21% pour Wana Corporate. En comparaison avec le trimestre dernier, les parts de marché d’Itissalat Al Maghrib  ont  enregistré un léger recul de -0,3%  au profit de Medi Télécom (+0,2%) et  de Wana Corporate (+0,1%).

parts-abonnes-juin-2014


Medi Telecom et Wana Corporate ont pu gagner respectivement 59000 et 21000 clients, tandis que Itissalat Al Maghrib a perdu 165000 clients mobile en un seul trimestre .
 Le graphique ci-dessous présente l'évolution trimestrielle du parc de la téléphonie mobile par opérateur :



 La répartition des abonnements mobiles prépayé et post-payé par mode de facturation n’a pas connu un grand changement. Le mode prépayé demeure toujours largement dominant avec 94.71% du parc d’abonnés à fin de ce trimestre (contre 94.85% à la fin du trimestre précédent ).
 Le parc post-payé a progressé au cours de ce deuxième trimestre de 2,62% contre  -0.35% pour le prépayé.
En ce qui concerne le nombre d’abonnés pour le mobile post payé, le parc a atteint 2,291 millions d’abonnés avec une croissance annuelle de 15,7%. Le parc d’abonnés prépayés, qui s’établit à 41 millions d’abonnés, a quant à lui réalisé une croissance de 7,9% sur une année.

Côté marché du mobile prépayé, Medi Telecom a pu conserver sa deuxième position en ce deuxième trimestre (29,85%) alors que Wana corporate  a pu détenir 29,13% du parc du marché mobile prépayé (contre 29,02% un trimestre auparavant)
 Le graphique suivant illustre l’évolution trimestrielle des deux modes de facturation du Mobile :


 Le trafic voix sortant du mobile a atteint 11,727 milliards de minutes en ce trimestre, soit une croissance considérable de 3% par rapport au trimestre précédent.
 Le trafic SMS sortant du mobile a également évolué à un rythme soutenu, avec un volume de 4,826 milliards de SMS émis en ce trimestre, soit une croissance de 34,91% par rapport au trimestre dernier.
 Par rapport au même trimestre de l'année dernière, l’usage moyen mensuel sortant par client mobile s’est apprécié de 11%, passant de 80 à 89 minutes par client par mois.
 Pour le prépayé, l’usage moyen a augmenté de 17% passant de 58 à 68 minutes par mois, alors que l’usage moyen post-payé a connu une décroissance allant à -9%, passant de 520 à 475 minutes par mois.

Quant à l’ARPM mobile,il est passé de 0,47 Dh HT/min à fin Juin 2013 à 0,34 Dh HT/min à fin Juin 2014 soit une baisse de 28%.
 Pour le prépayé, l’ARPM s'est élevé à 0,32 Dh HT/min à fin Juin 2014 contre 0,48 Dh HT/min à la fin de Juin 2013, alors que  l’ARPM pour le post-payé a passé de 0,43 Dh HT/min à fin Juin 2013 à 0,38 Dh HT/min à fin Juin 2014.

La minute dans le segment prépayé demeure moins chère que celle du post-payé et cela par rapport au 1er trimestre ou  l’ARPM pour le prépayé était de  0,31 Dh HT/min  contre 0,41 Dh HT/min pour le post-payé.

ARPM:( revenu moyen d'une minute de communication) est obtenu en divisant le chiffre d'affaires hors taxes des communications voix sortantes par le trafic sortant en minute.
A propos de l'auteur;
Si vous avez la moindre question, n'hésitez pas à nous la poser
Si cette information a pu vous être utile, prière de la partager sur les réseaux sociaux.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

commentaires