L'actualité des TIC au Maroc et ailleurs

jeudi 18 décembre 2014

L'ANRT forcera Maroc Télécom à partager ses infrasctructures


Après un an d'aller retours entre Maroc Télécom et l'Agence nationale de régulation des télécommunications (ANRT), cette dernière vient d'ordonner à IAM  de rendre publique une offre de gros d’accès à ses installations de génie civil intégrant l’ensemble des recommandations préconisées par le régulateur,  et cela avant le 31 décembre 2014.
Cette décision vient rassurer la concurrence à la veille du déploiement de la 4G et de la promulgation de la loi sur les télécoms. A travers ladite décision, l’ANRT veut permettre aux autres opérateurs de bénéficier du partage d’infrastructures (génie civil) déployées par l’opérateur historique.
Les premières négociations entre l’ANRT et IAM remontent à la fin de l’année 2013 afin que l’opérateur historique mette fin à son monopole sur l’ADSL et partage ses infrastructures avec ses concurrents. Le 30 décembre 2013, le gendarme du marché des télécoms avait appelé Maroc Telecom à publier une offre d’accès aux infrastructures physiques constitutives de la boucle locale filaire et une offre de référence d’accès à son GC dans un délai de deux mois. Ce délai n'a pas été respecté vu que l'ANRT n'a reçu l'offre de Maroc Télécom que six mois plus tard (mois de Juin). Ladite offre ne répondait malheureusement pas aux exigences fixées par l’ANRT. Celle-ci avait recommandé à IAM de modifier son offre. Chose faite par Maroc Télécom au mois de Novembre. Cependant, les équipes d’Azdine El Mountassir Billah, patron de l’ANRT,  ont dû la refuser une fois de plus. La 3ème offre soumise le 5 Décembre a été refusée elle aussi en raison de la minorité des améliorations.
Dans la décision rendue publique ce 16 décembre, l’ANRT a conclu que les changements apportés par l’opérateur historique à sa première version de l’offre étaient insuffisants au regard des attentes du secteur et du benchmark international et détaille par la suite l’ensemble des modalités techniques et tarifaires d’accès aux installations de GC de Maroc Telecom auxquelles doit se plier l’offre de ce dernier. 
A propos de l'auteur;
Si vous avez la moindre question, n'hésitez pas à nous la poser
Si cette information a pu vous être utile, prière de la partager sur les réseaux sociaux.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

commentaires