L'actualité des TIC au Maroc et ailleurs

jeudi 26 mars 2015

L'impact de la 4G sur l'économie marocaine


L'Oxford Business Group (OBG), cabinet britannique d’intelligence économique, a indiqué ce jeudi que les nouvelles licences 4G attribuées aux opérateurs marocains ouvriront la porte à de nouveaux flux de recettes et permettront auxdits opérateurs d’augmenter leurs chiffres d’affaires une fois les services 4G lancés, même si le déploiement de la 4G ne saura se faire sans de lourdes dépenses de capital pour la modernisation du réseau de la part des opérateurs.
Dans son analyse consacrée à la téléphonie mobile au Maroc, l'OBG a rappelé que l'ANRT a annoncé le 18 mars l'attribution d'une licence 4G à chacun des trois opérateurs: Maroc Télécom, Méditel et Inwi pour un montant global de 187 millions d'euros. IAM a remporté les fréquences les plus recherchées et cela en déboursant 93 millions d'euros pour la licence d'utilisation de la bande.
Selon l'Oxford Business Group, ces premières licences 4G devraient contribuer à débloquer de nouvelles sources de recettes pour les opérateurs vu que les taux d'utilisation de la téléphonie mobile continuent de grimper au Maroc. Le nombre d'abonnés aux services de téléphonie mobile a augmenté de 4% en 2014, alors que l'utilisation a fait un bond de 11 % en glissement annuel en 2014, atteignant le chiffre de 92 minutes par consommateur. Le nombre d'abonnés aux services mobiles au Maroc a dépassé les 44,1 millions à la fin 2014, traduisant une pénétration de près de 133%, l'un des taux les plus élevés d'Afrique du Nord, relèvent les experts du cabinet d'études britannique.
L'OBG a affirmé aussi que le développement des services de données plus rapides permettra d'améliorer le taux de pénétration de l'internet à l'échelle nationale. Le nombre total d'utilisateurs d'internet a augmenté de plus de 72% en 2014 pour se rapprocher de la barre des 10 millions d'abonnés, et d'un taux de pénétration de 30%. Cependant, plus de la moitié des utilisateurs d'internet sont concentrés dans les zones urbaines, une situation qui changera avec la mise en service du 4G qui permettra d'avoir un accès facile à l'internet mobile dans les zones rurales.
D'après l'étude de l'OBG, la commercialisation des services de la 4G devrait avoir un impact notable sur l'économie du Maroc car chaque doublement du volume de l'utilisation de données mobiles devrait se traduire par une croissance de 0,5% du PIB. Les experts du cabinet d'études britannique ont cité, dans le cadre des investissements au niveau de l'aménagement des réseaux nationaux pour accueillir la technologie 4G, que Maroc Telecom avait annoncé en 2013 un programme d'investissement de 3 ans, doté de 900 millions d'euros, qui vise la modernisation et l'extension de son réseau, le déploiement d'un réseau de fibre optique à grande vitesse et le remplacement des équipements dépassés et obsolètes de son infrastructure installée. Le centre d’étude estime que la mise en place d'un programme efficace de partage des infrastructures constituera sans nul doute un défi majeur dans un marché de télécommunications, engagé de plus en plus dans une rude concurrence.
A propos de l'auteur;
Si vous avez la moindre question, n'hésitez pas à nous la poser
Si cette information a pu vous être utile, prière de la partager sur les réseaux sociaux.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

commentaires