L'actualité des TIC au Maroc et ailleurs

mercredi 1 avril 2015

Exploits de Michel Paulin au sein de méditel


Il ya deux ans, on s'interrogeait si l'arrivée de Michel Paulin à la tête de méditel pouvait bien sauver cet opérateur. Eh bien, il s'avère que le DG de méditel a réalisé de prodigieux exploits vu que le chiffre d'affaire dudit opérateur a connu une croissance de 6,9% par rapport à 2013, et a pu atteindre ainsi les 5,4 milliards de dirhams en 2014. Ceci est dû à la forte croissance que connait le parc clientèle totalisant aujourd’hui pas moins de 16,2 millions d'utilisateurs. Mieux encore, le résultat d’exploitation de méditel a passé quasiment du simple au double. Ce dernier a progressé de 88% pour atteindre la barre du milliard de dirhams. Le résultat net a connu lui aussi une certaine amélioration avec la réduction des pertes du deuxième opérateur télécoms à 54 millions seulement en 2014 alors que le déficit dépassait les 200 millions de dirhams en 2013.
Selon certaines sources au sein de méditel, l'opérateur aurait pu faire mieux à la fin de l'année s'il n'avait pas subi le contrecoup du contrôle fiscal enclenché il y a quelques années de cela mais qui a été réglé à l'amiable en décembre 2014 suite à un accord avec la direction générale des impôts pour clôturer cette procédure de vérification fiscale.
méditel, qui s'en sort mieux avec son nouveau DG, va invertir 7 milliards de dirhams sur les 5 prochaines années. L'opérateur finalise cette année un programme de renouvellement de réseau qui a été lancé il ya deux ans déjà dont l'objectif est de préparer ses infrastructures à la 4G et qui porte sur un investissement de près de 4 milliards de Dhs. En 2014, pas moins d' 1,2 milliard de dirhams a été investi dans la mise à niveau de son réseau pour renouveler ses antennes et équipements et cela dans le but de préparer le réseau à l’implantation de la 4G. Le déploiement des équipements de méditel sera optimisé lui aussi grâce à l’orientation de son dispositif infra-structurel vers du Single-Ran.
Le DG de méditel, interviewé par l'Economiste, explique que meditel va continuer à investir dans les zones urbaines et périurbaines pour disposer d’un backbone, d’un réseau à même d’écouler plus de trafic. Il a annoncé aussi qu'à la fin de cette année, l’ensemble des réseaux de méditel sera compatible à la 4G. Quant aux offres 4G, l’opérateur prévoit une commercialisation durant le premier trimestre 2016.
Côté terminaux compatibles 4G, la filiale d’Orange est en discussions avancées avec certains équipementiers tels que Apple, Samsung, Huawei ainsi que de nouvelles marques émergentes, et cela à fin de trouver des accords pour promouvoir ces terminaux de façon à les rendre accessibles au consommateur mais aussi à l’entreprise. Dans ce cadre, meditel misera surtout sur l’entrée et le moyen de gamme. «On est sur une période charnière marquée par une décroissance des revenus de la voix et une explosion de l’usage de data. Cette phase est complexe à manager parce qu’il faudra monétiser la data et les flux, alors qu’en face la voix perd de la vitesse», explique le DG de méditel.
A propos de l'auteur;
Si vous avez la moindre question, n'hésitez pas à nous la poser
Si cette information a pu vous être utile, prière de la partager sur les réseaux sociaux.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

commentaires