L'actualité des TIC au Maroc et ailleurs

dimanche 3 mai 2015

Le Cluster Casablanca Smart City est officiellement lancé

La ville blanche avait commencé, il y a deux ans, par le lancement d’un cluster dénommé Casablanca Smart City Cluster visant à accompagner la transformation de Casablanca en ville intelligente en tant que think-tank. Eh bien, le Cluster Casablanca Smart City, baptisé dorénavant e-Madina, vient d'être lancé officiellement ce mercredi 29 avril en la présence du wali du Grand Casablanca, Khalid Safir.

Lancée par la Fédération marocaine des technologies de l’information, des télécommunications et de l'offshoring, de GreenTIC, et par le Centre de recherche de l’université Hassan II  avec le soutien de la wilaya du Grand Casablanca, la région de Casablanca et du Conseil de la ville de Casablanca, cette initiative s’appuie sur un partenariat public-privé citoyen et pourra répondre aux exigences environnementales à travers des espaces urbains propres et sécurisés dans des zones urbaines parfaitement intégrées dans la ville. « Il s’agit d’un sujet qui va prendre du temps » assure Mohamed Lakhlifi, président d’e-Madina.

Au cours de la cérémonie du lancement, les intervenants ont souligné que Casablanca Smart City se propose de contribuer à la transformation de la ville en mettant en place des projets numériques pour faire de la métropole une ville capable de recueillir et analyser toutes les informations utiles à la prise de décision. Ces informations peuvent être regroupées à travers des sondages par une collecte technologique/digitale ou une combinaison et cela en vue d'anticiper les tendances urbaines et les risques associés.

Selon lesdits intervenants, ce projet permettra à la ville de communiquer efficacement avec ses usagers afin de dispenser le service public de manière optimale. Cette communication est basée sur les sites web, les applications mobiles et les plateformes de communication digitale en tout genre. Le but est de rapprocher l'administration de l'usager, de fluidifier les échanges, raccourcir les temps d'attentes et améliorer l'environnement de l'entrepreneuriat, de la recherche et de l'investissement. Parmi les objectifs de e-Madina figure le développement des partenariats de R&D dans le domaine des Smart Cities entre les universités, les écoles d'ingénieurs et les entreprises. Ces partenariats pourront donner lieu au lancement d'incubateurs de start-ups dans le domaine, générant ainsi des emplois pour les jeunes et des nouvelles opportunités d'innovation.

La «Smart city» permettra d’offrir de nouveaux services à la population tels que le wifi gratuit accessible à tous les citoyens et à plusieurs endroits dans la ville, la détection des places de stationnement  occupées et vides, en temps réel grâce à une application mobile, la gestion des ordures en utilisant des applications mobiles permettant de connaitre le niveau de remplissage des containers d’ordures ménagères connectés.

A fin 2017, l’initiative prévoit la réalisation de 50 projets smart et 80 projets de recherche et développement. A long terme, e-Madina voit grand. En 2020, elle vise la réalisation de 150 projets smart et 240 projets de recherche et développement, ainsi que le coaching de plus de 100 startups.
 E-Madina ambitionne, d'ici trois ans, d'être le Cluster Smart City de référence dans la région et de créer un savoir-faire et des compétences marocaines exportables dans les domaines des Smart Cities et des transformations numériques de la ville, en soutenant l'entrepreneuriat et l'innovation.

A propos de l'auteur;
Si vous avez la moindre question, n'hésitez pas à nous la poser
Si cette information a pu vous être utile, prière de la partager sur les réseaux sociaux.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

commentaires