L'actualité des TIC au Maroc et ailleurs

dimanche 10 janvier 2016

Quelles sont les raisons derrière le blocage des appels via les applications VoIP

La Telecommunications Regulatory Authority TRA (l'équivalent de l'ANRT au Maroc) a bloqué les appels via WhatsApp il y a quelques mois déjà aux Emirats Arabes Unis. Cela est valable aussi pour d'autres applications fournissant des appels via VoIP telles que Skype ou Viber à titre d'exemple. Ladite Autorité a précisé dans une de ses déclarations que la politique du règlement VoIP donne l’autorisation seulement aux exploitants détenteurs de licences de télécommunications à savoir Etisalat (qui détient plus de 50% de IAM) et Du à fournir des services de télécommunications aux Emirats Arabes Unis, y compris les services VoIP.
En faisant allusion à Microsoft, Blackberry et d'autres firmes, la TRA a précisé que les entreprises étrangères qui souhaitent offrir des services VoIP doivent coordonner avec les deux fournisseurs de télécommunications agréés dans les Émirats arabes unis.Ça vous rappelle rien? Et bien, l'Agence Nationale de Réglementation de Télécommunications ANRT a dû faire du copier coller dernièrement de sa collègue Emiratie en bloquant les appels via les applications VoIP tout en mentionnant la même raison précitée. Cependant, ladite agence a eu le courage de divulguer deux raisons de plus à savoir la concurrence déloyale ainsi que le manque à gagner résultant du fait de l’utilisation des services gratuits de téléphonie sur IP.
Dans la majorité des pays du globe terrestre, les appels fournis par les applications VoIP ne nécessitent pas de licences. De ce fait, plusieurs internautes ont exprimé leur mécontentement vis à vis de la décision de l'ANRT et certains d'entre eux sont même allés à signaler, en commentant cette décision, que ça se peut bien que l'ANRT prétendra, dans un avenir très proche, qu'il faudrait une licence pour commercialiser des services de vidéos à la demande fournis par Netflix à titre d'exemple.
Quant à la concurrence déloyale, ça ne peut pas être un motif raisonnable pour ce blocage pour la simple raison que les opérateurs dans les autres pays (excepté une minorité) cohabitent avec ce genre d'applications et ne se sont jamais plaints de celles-ci. En plus, une telle raison pourrait bien donner le feu vert pour la prise de décisions beaucoup plus dures a digérer dans le futur en bloquant n'importe quel service tout en donnant concurrence déloyale comme raison.
La 3ème raison donnée parait plus ou moins logique si on considère l'emploi de l'expression " manque à gagner" comme étant de la métaphore. La vraie raison est purement commerciale; en fait, la décision du blocage pourrait plutôt être prise pour augmenter les revenus des opérateurs des communications à l'international sachant qu'à l'état actuel, le coût des appels vers la majorité des pays est élevé si on le compare avec les tarifs d'un des opérateurs de la France à titre d'exemple.
Rappelons aussi que, dernièrement, plusieurs refontes ont provoqué une hausse des tarifs des communications vers l'international: méditel avait récemment pris une décision qui consiste à ce que le bonus offert suite à une recharge ne soit plus valable vers l'international pour les clients méditeljahiz. Après, c'était le tour de inwi qui ne donne désormais plus la possibilité d'appeler les pays du maghreb au même coût qu'une communication nationale dans le cadre de ses forfaits. Et pour finir, Maroc Telecom a augmenté le coût de la minute vers certains pays à deux reprises pour les clients post-payées sans les avertir en plus (une au mois de novembre 2015 et une autre au mois de décembre) et cela dans le but que lesdits clients opteraient pour les nouveaux Pass vers l'international commercialisés récemment par IAM.
Il fallait plutôt que les opérateurs marocains revoient les tarifs des communications vers l'international à la baisse au lieu de bloquer les appels via les applications VoIP utilisées non seulement par les particuliers mais aussi par les entreprises.
A propos de l'auteur;
Si vous avez la moindre question, n'hésitez pas à nous la poser
Si cette information a pu vous être utile, prière de la partager sur les réseaux sociaux.

4 commentaires:

  1. Est ce que l'ANRT a le droit de bloquer ces fonctionnalités en devançant les arguments lus dans l'arti ?

    RépondreSupprimer
  2. Et iAM a-t-elle une licence VOIP pour leur offre triple play MT-Box qui inclut des appels VOIP national?!!

    RépondreSupprimer
  3. on va signaler la page des operateurs sur facbook et d'autres resaux sociaux

    RépondreSupprimer

commentaires