L'actualité des TIC au Maroc et ailleurs

jeudi 3 mars 2016

Actions de l’ANRT en marge des travaux de la 55e réunion de l’ICANN


En préparation à la tenue de la 55e réunion de l'ICANN à Marrakech, l'ANRT a entrepris plusieurs contacts et actions avec les entités relevant de cette organisation, afin d'améliorer la gestion et accompagner le développement des noms de domaine « .ma »
1 - Signature de la zone .ma via DNSSEC
 Le 19 février 2016, la zone ".ma" a été signée en DNSSEC. Cette signature permet d'améliorer davantage le niveau de sécurité de la zone DNS ".ma".
DNSsecsignifie Domain Name System Security Extensions. Il s'agit d'une extension du protocole DNS, créée dans le but de se prémunir contre des vulnérabilités du système DNS et contre des attaques, telles que la corruption du cache DNS (DNS cache poisoning), qui fait que les utilisateurs du serveur DNS corrompu sont redirigés vers des fausses destinations internet.
Ainsi DNSsec vise à assurer l'intégrité et l'authenticité des enregistrements DNS en introduisant des signatures électroniques. En effet, avec DNSSEC, toutes les réponses ont une signature électronique et le serveur DNS qui la reçoit peut vérifier la signature de la réponse, afin de s'assurer que son contenu est identique à l'information faisant autorité.
2 - Mise en place d'une copie L-Root au Maroc
Dans le but d'assurer la sécurité, la stabilité et la résilience du système DNS, l'ICANN encourage les acteurs intéressés dans le monde entier à héberger au sein de leurs réseaux une copie du serveur L-ROOT. Actuellement, ce serveur est distribué dans le Monde à travers 240 copies éparpillées dans plusieurs pays et continents, dont 11 copies en Afrique.
Le Maroc accueille le 2ème serveur racine de DNS (L-Root Server) nord-africain, après celui de la Tunisie. L'initiative de l'ANRT visant à mettre en place un L-Root Server au Maroc a été approuvée par l'ICANN.
Grâce aux efforts des équipes techniques de l'ICANN et de l'ANRT, avec le support du Registre Africain (AFRINIC), la mise en place d'une copie du L-Root au Maroc est actuellement en cours de réalisation. Elle permettra d'améliorer considérablement la qualité des requêtes DNS effectuées par les internautes au Maroc.
3 - Conclusion d'une Convention avec l'ICANN
La stratégie de l'ICANN vise à accroître la participation de l'Afrique dans ses travaux. L'ANRT, pour sa part, déploie des actions d'échange d'expériences et de partenariat pour la promotion de ses relations de coopération avec ses homologues africains dans le domaine de régulation des télécommunications et de gestion des noms de domaine Internet. Dans ce cadre, l'ANRT est en cours de discussion avec l'ICANN pour la conclusion d'un Accord de Coopération en vue de promouvoir la coordination entre les deux parties concernant le développement de l'industrie des noms de domaine et la participation au travail de l'ICANN. Cet accord portera notamment sur :
*La gestion des ressources critiques de l'Internet et particulièrement le développement de l'industrie des noms de domaine au Maroc ;
*La définition et la mise en œuvre de programmes et actions de formation, d'information et de sensibilisation au profit des pays africains ;
*L'échange d'informations sur les bonnes pratiques en matière de gouvernance de l'Internet;
*La sensibilisation aux enjeux relatifs à la mission de l'ICANN, le renforcement des capacités et la promotion de la participation aux différentes unités constitutives de l'ICANN.
4 - Accueil et contribution à l'organisation de l'Africaine DNS Forum du 4 au 6 mars 2016 à Marrakech
L'Organisation africaine des noms de domaine pays (AFTLD), en partenariat avec l'ISOC et l'ICANN, organise l'Edition 2016 du Forum Africain du système des noms de domaine (Africa DNS Forum) du 4 au 6 Mars à Marrakech, avant la réunion de l'ICANN. L'ANRT est l'hôte local de cette manifestation.
Le Forum Africain du système des noms de domaine est une conférence de la communauté DNS regroupant les registraires, registres et registrants africains, pour discuter de la manière de développer l'industrie des noms de domaine sur le continent, et d'échanger les expériences sur ces aspects. Trois conférences de ce type ont été organisées par le passé à Durban (Afrique du Sud), à Abuja (Nigeria) et à Nairobi (Kenya).
A propos de l'auteur;
Si vous avez la moindre question, n'hésitez pas à nous la poser
Si cette information a pu vous être utile, prière de la partager sur les réseaux sociaux.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

commentaires