L'actualité des TIC au Maroc et ailleurs

vendredi 8 juillet 2016

Le Maroc a stagné en matière des TIC d'après le rapport 2016 du WEF

D'après le rapport annuel du World Economic Forum, le Maroc a stagné en matière de technologies de l'information et de la communication cette année.
Sur 139 pays, le Maroc est classé au 78e rang mondial dans l'édition 2016 de l'indice de préparation aux réseaux (NRI) établi chaque année par le Forum économique mondial (WEF), soit le même rang que celui de l'édition 2015. Il n'a pu obtenir qu'un score de 3,9 points soit le même que l'année dernière. Cette année, le Royaume fait mieux que la Tunisie (81e rang), l'Egypte (96e) et l'Algérie (117e), ce qui fait du Maroc le premier au Maghreb.
Le principal atout du Maroc cette année est l'accessibilité des TIC qui gagne 4 places sur ce pilier, pour se classer 20ème mondial. Cependant, le Maroc ne semble toujours pas être en mesure de tirer pleinement profit des nouvelles technologies pour stimuler le développement économique souhaité (110e) et les impacts sociaux des TIC au Maroc (59e). A rappeler que le WEF entend par impact social l'efficacité des gouvernements dans l'utilisation des TIC et dans l'amélioration des services fournis à leurs citoyens. Ce pilier évalue également l'usage de TIC présentes dans l'éducation. En termes d'infrastructures (102ème) et de compétences (110ème), le Royaume doit encore fournir des efforts avant de prétendre rivaliser avec les autres pays.
Le classement 2016 du Forum économique mondial attribue au Maroc de bonnes notes notamment en matière de concurrence dans la téléphonie et Internet (1er rang ex-æquo avec d'autres pays…). Quant aux tarifs Internet à haut débit fixe, le Royaume est classé 45e et est 37e ( contre 42e un an auparavant) pour les tarifs mobiles. Il continue de faire bonne figure dans l'usage des TIC par le gouvernement (41ème).
Selon l'indice NRI sur la préparation aux réseaux, Singapour arrive devant la Finlande. Suivent la Suède, la Norvège, les Etats-Unis qui avancent de deux rangs, les Pays-Bas, la Suisse et la Grande-Bretagne. Parmi les 10 pays les mieux préparés aux réseaux, sept sont européens. Les Emirats arabes unis (26e ) et le Qatar (27e ) sont les deux pays les mieux préparés aux réseaux des TIC dans le monde arabe.
A propos de l'auteur;
Si vous avez la moindre question, n'hésitez pas à nous la poser
Si cette information a pu vous être utile, prière de la partager sur les réseaux sociaux.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

commentaires