L'actualité des TIC au Maroc et ailleurs

mercredi 5 avril 2017

Economie Numerique: Les propositions de Maroc Digital


L’association Le Maroc Digital vient d’émettre une série de propositions concrètes grâce auxquelles le Maroc pourra profiter de la révolution digitale et non la subir.

Le Maroc Digital a ainsi présenté 6 mesures qui devraient permettre au pays de mieux saisir les opportunités réelles de la nouvelle économie numérique et de créer davantage d’emplois pour les jeunes dans un contexte économique morose. 

Ces mesures sont: une TVA allégée ou une réduction de la TVA pour le e-commerce (en vue d’encourager ce dernier), l’arrêt du monopole de Poste Maroc pour les colis de moins d’1 kg(en vue de favoriser la compétitivité pour la logistique du e-commerce), un basculement des subventions de la presse écrite, de moins en moins lue, vers la presse électronique dont le lectorat augmente en volume, un cahier des charges pour encadrer et encourager les métiers du digital: plate-formes technologiques de mise en relation, agences de marketing digitales et médias en ligne, une loi pour encadrer et encourager le crowdfunding (en discussion mais non aboutie) ainsi qu’une libéralisation totale du marché des paiements en ligne afin de réduire les frais de paiement.

"Si elles se concrétisent, ces propositions apporteront au Maroc le cadre nécessaire à une compétitivité meilleure et durable dans un contexte concurrentiel accru face à des pays émergents plus innovants et alors que l’économie traditionnelle crée de moins en moins d’emplois pour les nouvelles générations", a déclaré Larbi Alaoui Belrhiti, président de l’association Le Maroc Digital, cité dans un communiqué.

Créé en juillet 2015, l’association Le Maroc Digital, qui forme le principal réseau d’entrepreneurs dédié au potentiel économique et social du digital au niveau national, œuvre depuis près de deux ans à l’accompagnement et au développement du secteur. En effet, ladite association est engagée depuis sa création dans la mise en place d’un cadre réglementaire et d’incitations favorables à l’innovation et à la numérisation.

1 commentaire:

  1. Il n'y aucun payment gateway qui accepte les ecommerce au maroc a part 2chechout et Payza. Impossible d'opter pour Maroc Telecommerce si on vends à l'international. C'est vraiment pathétique comme situation.

    RépondreSupprimer

commentaires