L'actualité des TIC au Maroc et ailleurs

mercredi 17 mai 2017

ANRT: Les marocaines sont de plus en plus équipées en smartphones


Dans le cadre du suivi du développement des technologies de l'information et de la communication (TIC) au Maroc, une nouvelle enquête sur l'équipement et l'usage des TIC par les ménages et les individus a été réalisée par l'ANRT auprès de 2520 ménages dont 980 en milieu rural.

Les âges adressés sont supérieurs à 5 ans alors que l'échantillon retenu respecte la même structure que celle de la population cible. Cette enquête a été construite sur la base de cinq variables de stratification qui sont la région, le milieu de résidence, le type d'habitat, le genre et l'âge.

Téléphonie mobile

L'équipement de la téléphonie mobile a connu une légère augmentation en 2016. D'ailleurs, 95% des individus âgés de 12-65 ans en sont équipés en 2016 contre 94,4% en 2015. Ce taux atteint 97,6% en milieu urbain et 90,7% en milieu rural.


En 2016, 67% des individus âgés de 12 à 65 ans, équipés en téléphone mobile, disposeraient d'un smartphone contre 54,7% une année auparavant. En milieu rural, l'équipement en Smartphone affiche également une augmentation significative en passant de 42,5% en 2015 à 56% en 2016.

Le parc des smartphones est de 18,06 millions, soit une hausse de plus de 3,36 millions par rapport à 2015. Selon le genre, le taux d'équipement des hommes est supérieur à celui des femmes (69,5% contre 64,5%). Cependant, l'augmentation relative à l'équipement chez les femmes est plus importante (64,5% en 2016 contre 52 % en 2015)
A noter que le prix arrive en premier des freins à l'équipement en smartphone en milieu rural avec 44,8% tandis que l'absence d'utilité est la première raison citée en milieu urbain (43,6%).

D'après l'enquête, il s'avère que les smartphones sont surtout utilisés pour accéder à Internet (par 92,9% des individus qui en sont équipés). Quant à la non utilisation de l'internet sur le téléphone mobile, elle est essentiellement due au fait que les utilisateurs ne savent pas s'en servir (33,6%) ou n'en ressentent pas le besoin (28,3%).

Ordinateurs/ Tablettes

En 2016, 54,9% des ménages sont équipés en Ordinateur/Tablette, en stagnation par rapport à 2015, mais avec une disparité entre milieu urbain (69,2%) et milieu rural (26,6%).

Cependant, l'équipement des ménages en tablette et en ordinateur de bureau a enregistré une augmentation entre 2015 et 2016.  Quant à l'ordinateur portable, il a connu une quasi stagnation (40,7% en 2016 contre 40% en 2015).

Fixe

Le taux d'équipement des ménages en téléphonie fixe (y compris la mobilité restreinte) est en baisse au cours des six dernières années avec moins d'un ménage sur quatre qui en est équipé en 2016 (21,8% contre 22,3% un an auparavant) . En milieu urbain, cette proportion se situe à 31,7% contre 2,4% en milieu rural.
De plus, 93,7% des ménages déclarent s'être équipés en téléphonie fixe pour avoir accès à Internet via ADSL.
L'accès à la télévision par ADSL, par contre, ne motiverait que 8,8% des ménages pour s'équiper en téléphone fixe.

Internet

La technologie mobile reste privilégiée par les utilisateurs pour la connexion à Internet.
L'équipement des ménages en Internet mobile est passé de 65% en 2015 à 66,5% en 2016. La proportion des ménages équipés en accès Internet fixe (ADSL/Wi-Fi) a augmenté en passant de 16,3% en 2015 à 20,7% en 2016.

Par ailleurs, 84,8% des internautes auraient utilisé une connexion Internet mobile de type «Voix+Data», 13,7% une connexion «Data Only» et 60,1% une connexion Internet fixe.
L'absence de besoin serait la 1 ère raison qui expliquerait le non équipement en accès Internet (67,7%). Le coût du service et de l'équipement viendraient en 2 ème et 3 ème positions avec respectivement 26,2% et 23,7% pour les ménages non équipés.

Fréquence de l'utilisation de l'internet par les individus

En 2016, le Maroc comptait 18,5 millions d'internautes, passant de 57,1% en 2015 à 58,3% en 2016. Le monde rural continue sa progression : il était à 42,2% en 2015 et passe à 44,4% en 2016.

Le nombre d'internautes, même s'il reste important, montre l'existence encore d'un potentiel significatif, pouvant impacter positivement la pénétration de l'Internet et des accès, les taux d'utilisation ainsi que les types d'usage sur Internet.
Ainsi, on compte 63,1% d'internautes hommes et 53,5% d'internautes femmes. De plus, 44% des internautes passent entre 1 à 2 heures par jour sur Internet alors que 32% se connectent moins d'une heure par jour.

Les réseaux sociaux, la presse, l'actualité, les sites de jeux, loisirs et de sport, représentent les contenus favoris des internautes avec un taux pouvant atteindre 80,7% pour les réseaux sociaux. Les sites en relation avec l'éducation et la formation, la santé et les petites annonces sont également visités, respectivement par 45,7%, 36,6% et 34,1%.

Réseaux Sociaux
Les principaux usages des internautes sont la participation aux réseaux sociaux (90%), le visionnement et le téléchargement de contenus multimédias (76,7%), le téléchargement de logiciels et d'applications (72,1%) et les discussions en ligne (71%).

Sur les réseaux sociaux, les internautes se distinguent comme suit :
* Parmi les internautes qui utilisent les réseaux sociaux, 76,8% y accèdent quotidiennement.
* En milieu urbain, cette proportion est plus élevée avec huit cas sur dix contre plus des 2/3 en rural.
* 83,3% des utilisateurs de réseaux sociaux y accèdent quotidiennement via leur téléphone mobile.
* La moitié des utilisateurs des réseaux sociaux (49,5%) y consacrent 1 à 2 heures par jour.

Achats en ligne

Selon l'enquête, près de 12% des individus ont effectué des achats en ligne en 2016.
En milieu urbain, cette proportion se situerait à 15,5% contre seulement 2,5% en milieu rural. Cette proportion est pratiquement identique pour les hommes et les femmes.
A noter aussi que plus de la moitié de ces individus a effectué entre 2 et 5 achats sur Internet durant l'année 2016. De plus, près des deux-tiers des individus ayant effectué des achats en ligne en 2016 l'ont fait sur des sites nationaux.

L'habillement arrive en tête des achats en ligne. alors que le règlement de factures en ligne reste encore faible (2,5%).
Le manque de confiance dans le système de paiement (35,3%) et dans les prestations sur Internet (30,1%) sont les principaux freins aux achats en ligne.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

commentaires