L'actualité des TIC au Maroc et ailleurs

jeudi 14 septembre 2017

Les taxis agréés «s’ubérisent» à Marrakech


Lancée il y a un mois à Marrakech, l’application mobile Chedli Taxi permettant de commander sa course par un système vocal est utilisée aujourd’hui par pas moins de 200 taxis dans la ville ocre.

Grâce à cette application, la course peut être commandée oralement, le point de départ étant automatiquement géolocalisé. Ainsi, les chauffeurs prennent connaissance de la destination, et comme pour l’application Uber, les numéros de téléphone sont directement échangés entre le chauffeur et son client, ce dernier pouvant suivre le déplacement du véhicule sur son écran.

Ce projet est le fruit d’un partenariat entre MotionTech, la société éditrice de l’application, et l’Association des oeuvres sociales des chauffeurs de taxi de Marrakech.
D’ailleurs, en cas de manquement de respect, le client peut faire remonter à Chedli Taxi toute réclamation comme une course sur-facturée à titre d’exemple.
Notons au passage que l’application est uniquement destinée aux chauffeurs de taxi détenteurs d’un agrément et d’un permis de confiance délivrés par les autorités marocaines.

Plusieurs modes sont proposés. Le premier envoie la commande aux chauffeurs qui se trouvent dans un rayon de 2 à 5 Km, avec une majoration sur le prix de la course de 5 DH en journée et 10 DH la nuit. Le deuxième mode, facturé 15 DH, est envoyé à l’ensemble du parc vu qu’il permet de réserver une course différée, dans une heure ou pour le lendemain par exemple.

«Nous avons développé notre propre algorithme, très complexe, pour proposer ce service inédit de commande vocale adapté aux Marocains», précise le développeur de ce projet. Pour qu’il soit rentable, 10% seront prélevés sur les 5, 10 et 15 dirhams majorés sur le prix de la course.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

commentaires