Orange Maroc logo maroc telecom logo inwilogo

Orange

Orange Maroc, connue auparavant sous le nom de méditel, a été créée en 1999 suite à un partenariat entre des investisseurs marocains et les groupes Telefónica et Portugal Telecom qui en détenaient 32,18 % chacun....

Maroc Telecom

Itissalat AI-Maghrib (IAM), également appelé Maroc Telecom, est la première société de télécommunications au Maroc. Privatisée par le royaume du Maroc à partir de 2001, elle devient une filiale du groupe français Vivendi.

Inwi

Inwi est le nom de la marque sous laquelle Wana corporate commercialise ses produits pour le mobile GSM et l'internet 3G au Maroc. C'est une filiale de la Société nationale d'investissement et du consortium koweïtien Al Ajial-Zaïn.

Articles de la catégorie Maroc Telecom

mardi 7 février 2017

Croissance du fixe filaire à fin décembre 2016

A fin décembre 2016, la téléphonie fixe comptait 2,07 millions d’abonnés, contre 2,122 millions à la fin du trimestre précédent, soit  un recul trimestriel de -2.44% et annuel de près de 6,85% . Le taux de pénétration de la téléphone fixe  s’inscrit également  en recul  : 6,12% à la fin de ce trimestre, contre 6,27% à la fin du troisième trimestre de 2016. Cette baisse s’explique par  le retrait des abonnements fixes avec mobilité restreinte  (289 765 à la fin du mois de décembre 2016 contre 355 503 un trimestre auparavant). Le fixe filaire a connu, quant à lui, une légère hausse trimestrielle de 0,8 % et annuelle de 1,62%. Avec 289 mille abonnés à fin de ce trimestre, la téléphonie fixe avec mobilité restreinte représente environs 14% du parc . La répartition du parc entre abonnés résidentiels, abonnés professionnels et publiphones n’a pas connu de changement majeur en ce trimestre. Les abonnés résidentiels dominent toujours le marché en accaparant 76,61% du parc. A la f

Maroc Telecom garde son monopole sur l'ADSL

Avec un taux de croissance trimestriel de 0,8% (et annuel de 17,88%),  le marché de l’Internet a connu une stagnation  par rapport au trimestre précédent. Le nombre d’abonnés s’élève à 17,058 millions portant le taux de pénétration de ce service à 50,40% de la population totale à fin décembre 2016. En termes de part de marché et à la fin du mois de décembre, IAM détenait 53,25% du parc Internet suivi de Wana Corporate avec 24,73% et d'Orange Maroc avec 22,02%. Les offres 3G/4G renforcent leur domination sur le marché de l’Internet avec une proportion de 92,72% du parc global à fin décembre 2016. Le parc d’abonnés aux services Internet mobile est passé de 15,718 millions à fin septembre 2016 à 15,817 millions à fin décembre 2016 en réalisant une croissance de 0,63% sur un trimestre et une hausse annuelle de 18,59%. En termes de part de marché, Maroc Telecom détient 49,59% du parc Internet mobile suivi par inwi avec 26,66%  et par Orange Maroc qui a pu détenir 23,75%; alo

lundi 6 février 2017

inwi a perdu plus de 934 mille clients mobiles en un trimestre

Le marché de la téléphonie mobile a connu une légère baisse durant le quatrième trimestre de l’année 2016. Le nombre d’abonnés mobile a atteint près de 41,514 millions à fin décembre 2016, contre 43,341 millions un trimestre auparavant, soit  une baisse trimestrielle de -4,21% et annuelle de -3,6% . Le taux de pénétration, quant à lui, s’est établi à 122,65% à fin décembre 2016 (128,05%  à fin septembre 2016 et 127,27% un an auparavant). A fin décembre 2016, l’opérateur IAM détenait la plus grande part du parc mobile avec 44,18% du marché, contre 32,80% pour Orange Maroc et 23,02% pour Wana Corporate. En comparaison avec le troisième trimestre de 2016, les parts de marché  d'inwi et d'Orange Maroc   ont enregistré  une légère baisse  respective de - 1,18%  et - 0,09%  au profit de  de Maroc Telecom (+1,27%) . Quant au nombre des clients mobiles,  c’est inwi qui a perdu  le plus de clients.  Durant ce 4ème trimestre,  inwi a perdu plus de 934 mille clients mobi

mardi 10 janvier 2017

Dégroupage: La PDG d'inwi s'explique

Interviewée par l’Economiste, Nadia Fassi Fehri, PDG d’Inwi, nous parle un peu plus du dégroupage, de la mise en demeure de Maroc Telecom et de  la saisine de l’ANRT . Nadia Fassi Fehri a déclaré à l’Economiste que la mise en demeure adressée à l’opérateur historique suivie de la saisine de l’ANRT est nécessaire pour l’avenir du secteur et pour le développement de l’économie numérique du pays. "Le Maroc est aujourd’hui l’un des rares pays où l’opérateur historique détient encore 99,9% du marché du fixe et de l’ADSL. Moins de 1 million de foyers sur plus de 6 millions sont raccordés au réseau ADSL. Les expériences internationales ont démontré qu’aucun opérateur ne peut développer, seul, un marché de cette taille", a-t-elle-ajouté. Selon la PDG d’inwi, les pratiques sur le partage d’infrastructures avec Maroc Telecom sont discriminatoires et anti-concurrentielles. Elle estime que le consommateur marocain est privé de son droit de choisir librement son fournisseur, a

vendredi 23 décembre 2016

Dégroupage: Inwi adresse une mise en demeure à Maroc Telecom

Inwi vient d'adresser une mise en demeure à son concurrent Maroc Telecom pour le partage des infrastructures de la téléphonie fixe et de l'ADSL de ce dernier. L'opérateur téléphonique Inwi a adressé une mise en demeure à son concurrent Maroc Telecom, apprend-on ce jeudi de nos confrères de Medias24 , une information confirmée par Le360 . Cette mise en demeure a pour objectif de mettre en oeuvre le partage des infrastructures comme le prévoit la loi pour qu'il y a ait une véritable concurrence. Inwi a même l'intention de saisir Maroc Telecom en justice comme action de contournement du processus dormant au niveau de l'Agence nationale de réglementation des télécommunications. Cependant, ça se peut bien que la justice se déclarera incompétente au profit de l'ANRT. A rappeler que cette mise en demeure intervient près de trois mois après une décision du gendarme des télécoms qui reprochait à IAM un «manquement partiel à ses obligations réglementaires spé