L'actualité des TIC au Maroc et ailleurs

mardi 2 janvier 2018

Fibre optique: inwi assure le déploiement du projet Marwan


Un an après avoir été déployé par inwi, le réseau universitaire Marwan est devenu l’outil indispensable des universités pour l’exercice de leur mission de construction, de diffusion et d’échanges des savoirs.

Ce réseau universitaire national très haut débit a permis le raccordement en fibre optique de 80 établissements d’enseignement supérieur. Ces derniers bénéficient désormais d’installations de dernière génération offrant un taux optimal de disponibilité, de sécurité et de résilience. Ces établissements universitaires peuvent aujourd’hui compter sur des débits entre 100 Mégabits par seconde et 5 Gigabits par seconde.

«Marwan est un projet structurant. Il permet d’améliorer l’infrastructure télécoms dans notre pays. C’est le fruit d’une expertise 100% marocaine. Marwan constitue tout simplement le réseau de fibre optique le plus puissant du Maroc, et un modèle d’architecture particulièrement exemplaire qui rivalise en performance avec ses pairs européens», explique Rachid Mechahouri, Directeur Technique chez inwi.

En parallèle du projet Marwan, inwi continue le développement de son réseau de Fibre Optique qui dépasse actuellement les 10.000 km. Ce réseau permet notamment de raccorder plus de 12 000 foyers avec des ambitions d’investissement plus soutenues à partir de 2018.

De plus, inwi mise aussi sur le mix technologique en mobilisant tous les modes de connexion disponibles pour raccorder rapidement le plus grand nombre de Marocains à Internet, à savoir la Fibre Optique, l’ADSL, la 4G et le VSat.

«La fibre et l’ADSL sont, avec les autres modes de connexions (4G et VSat), des technologies complémentaires pour réussir un mix technologique efficace et inclure toutes les régions du Royaume dans le progrès que permet Internet et les technologies de l’information en général», explique Rachid Mechahouri, Directeur Technique chez inwi.

inwi rappelle, dans ce cadre, la nécessité et l’urgence de résoudre la question du dégroupage et de l’accès à la paire de cuivre de raccordement du foyer. Il y va du développement d’Internet dans le pays. À ce jour, à peine plus de 1 million de foyers bénéficient des services ADSL alors que plus de 3 millions de foyers marocains sont déjà raccordés.

«Le dégroupage est un impératif pour la fourniture du service ADSL ou VDSL. Partout dans le monde, la paire de cuivre de raccordement des foyers est une infrastructure non réplicable. C’est en effet un non-sens économique et urbanistique de penser que chaque nouvel opérateur télécoms pourrait créer ses propres accès cuivrés dans nos villes et nos campagnes», précise Rachid Mechahouri, Directeur Technique chez inwi.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

commentaires