Comment consulter ses infractions routières au Maroc

radar infractions maroc
L’Agence nationale de la sécurité routière vient d'inaugurer une nouvelle plateforme qui permet de consulter l'état des infractions au Code de la route et de procéder au paiement électronique des amendes.

Baptisée “Infractions routières”, cette nouvelle plateforme permet à tous les citoyens marocains, aux résidents étrangers au Maroc et aux touristes étrangers conduisant un véhicule immatriculé au Maroc, une consultation simple et rapide des éventuelles infractions commises.
Elle permet aussi également aux conducteurs de bénéficier d’un ensemble de services sécurisés et personnalisés, à savoir la consultation du solde de points du permis de conduire (pour les titulaires du permis de conduire marocain) et la liste des infractions au Code de la route enregistrées par les radars automatisés, ainsi que celles constatées par la Gendarmerie royale et la Sûreté nationale.

De même, la plateforme permet la visualisation de l’avis de la contravention ainsi que la photo enregistrée par radar automatisé, la consultation de l’état de l’infraction (amende payée ou non, PV transmis au tribunal, jugement prononcé ou pas), outre le paiement électronique des amendes relatives aux infractions enregistrées par les radars automatisés.

Par ailleurs, cette plateforme permet de consulter le guide des infractions routières faisant ressortir les différentes classes d’infractions, le nombre de points à retirer du permis de conduire selon la nature de l’infraction, le montant des amendes, les délais et modes de paiement, la procédure de récupération des points, la procédure de déclaration du conducteur auteur de l’infraction, ainsi que la procédure de réclamation. Il est également possible de contacter la NARSA pour toute information concernant l’utilisation de la plateforme.

Notons enfin que l'ancienne application "Infractions routières" n'est plus opérationnelle étant donné qu'elle ne permet plus de consulter quoi que ce soit et a même été retirée du Play Store et de l'App Store.

Commentaires