L'actualité des TIC au Maroc et ailleurs

mardi 7 avril 2015

D'après l'ANRT, la vente des cartes prépayées anonymes continue toujours


D'après un communiqué publié sur son site web, l’agence nationale de réglementation des télécommunications (ANRT) vient de constater que des puces sans identification sont toujours vendues alors que la pratique est interdite depuis le 1er avril 2014. L’ANRT a reconnu ainsi que si l’interdiction de la vente des cartes prépayées pré-activées a permis d’améliorer de manière significative le taux d’identification des nouveaux abonnés, elle n’a pas encore permis de régler de manière définitive le phénomène de la vente sans identification.
Quant aux puces distribuées avant l’entrée en vigueur de l’interdiction le 1er avril 2014, le gendarme des télécoms estime qu'elles n’ont pas encore été toutes identifiées : « les rapports transmis par les opérateurs à l’ANRT sur l’état d’avancement de leur régularisation sont encourageants, bien que la situation ne soit pas encore complètement assainie». C'est pourquoi l'agence nationale de réglementation des télécommunications mènera, dans les prochaines semaines, un audit global du système de gestion des parcs d’abonnés mobiles de tous les opérateurs concernés et prendra, sur la base des résultats de cet audit, de nouvelles mesures qui seront communiquées aux opérateurs pour mise en œuvre.
  L’ANRT tient notamment à rappeler qu’elle fait un suivi de l’avancement du travail des opérateurs, à travers des réunions d’échanges, des enquêtes sur le terrain, ainsi que l’examen des tableaux de bord trimestriels établis par les opérateurs. Elle a aussi lancé une campagne de sensibilisation et de communication dès février 2014, incitant les abonnés non identifiés à régulariser leur situation. Un numéro d’appel, le 1012, permet à l’abonné de se renseigner auprès de son opérateur sur sa situation et sur les modalités pratiques d’identification.
A propos de l'auteur;
Si vous avez la moindre question, n'hésitez pas à nous la poser
Si cette information a pu vous être utile, prière de la partager sur les réseaux sociaux.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

commentaires