Méditel

Meditelecom a été crée en 1999 suite à un partenariat entre des investisseurs marocains et les groupes Telefónica et Portugal Telecom qui en détenaient 32,18 % chacun.

Maroc télécom

Itissalat AI-Maghrib (IAM), également appelé Maroc Telecom, est la première société de télécommunications au Maroc. Privatisée par le royaume du Maroc à partir de 2001, elle devient une filiale du groupe français Vivendi.

Inwi

Inwi est le nom de la marque sous laquelle Wana corporate commercialise ses produits pour le mobile GSM et l'internet 3G au Maroc. C'est une filiale de la Société nationale d'investissement et du consortium koweïtien Al Ajial-Zaïn.

Actualités

Toute l'actualité des NTIC et des média au Maroc et ailleurs

Mobile News

Tous ce qui concerne les news des nouveaux mobiles,leurs dates de sorties ,leurs caractéristiques.....

L'actualité des NTIC au Maroc et ailleurs

jeudi 29 janvier 2015

La qualité des communications et des connexions 2G/ 3G se dégrade de plus en plus


L’Agence Nationale de Réglementation des Télécommunications (ANRT) vient de publier ce jeudi deux nouveaux rapports de contrôle de la qualité de service (QoS) pour la voix et l’Internet mobile des réseaux nationaux de 2G et 3G. On constate d'après lesdits rapports que l'opérateur inwi et absent une fois de plus des services voix 3G et que la qualité des communications et des connexions en 2G et 3G se dégrade de plus en plus par rapport aux compagnes précédentes; raison pour laquelle Maroc Telecom, Méditel et Inwi ont été saisis pour prendre toutes les actions nécessaires en vue d’améliorer la qualité de service de leurs réseaux. Par rapport à la dernière compagne, le nombre de villes objets de cette nouvelle campagne a été réduit à 8 villes en vue de concentrer les mesures dans les villes ayant fait l’objet de relevé de plusieurs dégradations des indicateurs QoS, la durée des communications téléphoniques mesurées a augmenté elle aussi pour passer à 4 minutes au lieu de 2 minutes.

Coté qualité auditive parfaite/acceptable pour le service voix 2G, c'est inwi qui sort vainqueur avec 77,52%, suivi de Maroc Telecom (76,94%) puis Méditel (74,77%). Quant au service voix 3G, Maroc Telecom occupe la première position en l'absence d'inwi avec 69,46% des communications ayant une qualité auditive parfaite/acceptable suivi de méditel avec 60,06%. Le taux moyen de réussite s’élève à 91,99% pour la 2G voire 89,89% pour la 3G.

Quant au service Internet mobile (Data 3G), les mesures ont été prises sur un échantillon de 16 villes marocaines. Concernant l'offres de 14,4Mb/s sur smartphones, le taux global de connexions réussies des smartphones aux réseaux 3G est de 99,78% pour IAM et 99,88% pour méditel. Le débit moyen de téléchargement (Débit en Downlink) sur smartphones pour le réseau 3G d’IAM a atteint 3,558 Mb/s au niveau de la ville d’Essaouira, tandis qu’un débit maximal de 7,620 Mb/s à été enregistré à Meknès. Ces débits ont atteint, respectivement pour méditel 3,596 Mb/s dans la ville d’Essaouira et 7,362 Mb/s à Rabat. Pour ce qui est de l’envoi (Débit en Uplink), les débits moyens et maximaux pour le réseau d’IAM ont atteint respectivement 2,074 Mb/s et 4,621 Mb/s au niveau de la ville de Rabat alors que ces indicateurs ont atteint respectivement chez méditel 2,679 Mb/s et 4,456 Mb/s au niveau de la ville d’Essaouira.

Au niveau de l'internet mobile 3G sur PC, le taux global de connexions réussies est de 99,83% pour IAM, 99,98% pour méditel et 99,76% pour inwi. Le débit moyen de téléchargement (Débit en Downlink) sur PC pour le réseau 3G d’IAM a atteint 3,241 Mb/s au niveau de la ville de Fès, tandis qu’un débit maximal de 6,601 Mb/s à été enregistré à Essaouira. Ces débits ont atteint respectivement pour Méditel 3,865 Mb/s dans la ville d’Essaouira et 9,012 Mb/s à Meknès. Pour inwi, ces débits ont pu atteindre respectivement 845 Kb/s et de 2,864 Mb/s au niveau de la ville de Rabat. Pour ce qui est de l’envoi (Débit en Uplink) depuis les PC, les débits moyen et maximum pour le réseau d’IAM ont atteint respectivement 1,239 Mb/s et 3.986 Mb/s au niveau de la ville de Rabat. Ces indicateurs ont atteint respectivement 2,247 Mb/s dans la ville d’Essaouira et 5,460 Mb/s à Casablanca pour le réseau de méditel voire 359 Kb/s à la ville de Salé et 907 Kb/s à la ville de Rabat pour inwi.



Le Samsung Galaxy J1 est officiellement annoncé


C'est en Malaisie que Samsung décide d'annoncer son nouveau smartphone appartenant à une nouvelle gamme qui remplacera les Pocket, Core et Trend, le Samsung Galaxy J1.
Ce dernier smartphone arbore un écran LCD TFT de 4,3 pouces avec une définition de 800 x 480 pixels, un processeur Cortex-A7 dual-core cadencé à 1,2GHz, 512 Mo de RAM, 4 Go de stockage interne extensible via un slot pour cartes microSD et une batterie remplaçable par l'utilisateur de 1850mAh.
Le Samsung Galaxy J1 dispose d'un APN principal de 5 mégapixels avec un flash au dos capable de filmer des vidéos 720p avec 30 FPS ainsi qu'une caméra frontale de 2 mégapixels pour les selfies et les appels vidéo. Il mesure 129 x 68,2 x 8,9mm et pèse 122g. Côté connectivité, on trouve du Wi-Fi 802.11 b/g/n, Wi-Fi Direct, Bluetooth 4.0, GPS et MicroUSB 2.0 pour charger l'appareil ainsi que la synchronisation. Ce smartphone est doté d'un accéléromètre ainsi qu'un capteur de proximité. Le Samsung Galaxy J1 sera livré avec Android KitKat 4.4.4 avec TouchWiz UX de Samsung comme surcouche ainsi que des fonctionnalités spéciales telles que l'Ultra Power Saving Mode et Palm Selfie.
Actuellement,aucune information sur le prix ainsi que la disponibilité de ce dernier n'a été révélée. Toutefois, nous estimons qu'il devrait coûter environ 100 € en Europe.


mercredi 28 janvier 2015

Le Samsung Galaxy Note3 commence à recevoir Android Lollipop avant même le Note4

Après le Galaxy S5, c'est le Samsung Galaxy Note 4 qui devrait recevoir normalement Android Lollipop 5.0. Et bien non ! C'est le Samsung Galaxy Note 3 qui vient de le recevoir en premier lieu!

Cette mise à jour est déjà disponible en Russie. Le firmware a N900XXUEBOA6 comme nom de build et inclut logiquement toutes les nouveautés de fond introduites par Google dans la nouvelle version de son système d'exploitation mobile comme le nouveau système de notifications, l'optimisation des performances et de la batterie ou le nouveau gestionnaire de multitâche... La firme sud-coréenne conserve en revanche la main sur la forme avec TouchWiz, servi toutefois dans une version proche de celle du Galaxy Note 4. Ladite mise à jour est la plus importante jamais déployée sur la phablette depuis sa sortie en 2013.

La mise à jour vers Android Lollipop sera bientôt disponible dans d'autres régions. Cependant, et vu que Samsung ne semble pas réellement suivre de logique avec cette mise à jour, cela pourrait donc prendre plusieurs semaines. Cette annonce pourrait faire le malheur des nouveaux possesseurs d’un Samsung Galaxy Note 4 qui doivent encore patienter avant de bénéficier, eux aussi, d'Android Lollipop.



YouTube passe par défaut au HTML5

En Janvier 2010, YouTube a commencé des tests sur l'utilisation de la balise vidéo HTML5 à la place de Flash. À cette l'époque, la firme de Mountain View précisait que certaines limitations étaient présentes à savoir l'absence de prise en charge d'Adaptative Bitrate (ABR) permettant d’ajuster à la volée la résolution et le débit binaire (bitrate) en fonction du trafic réseau. Eh bien, Google vient de franchir un pas important avec l'utilisation par défaut de HTML5 vidéo dans YouTube. Ce passage au HTML5 par défaut sera progressif.

YouTube précise que cette technologie est compatible avec Chrome (Google ne précise pas les versions concernées), Internet Explorer 11, Safari 8 ainsi que certaines bêtas de Firefox. D'après Google, les avantages de HTML5 s'étendent au-delà des navigateurs web et qu'il est maintenant utilisé dans les Smart TV ainsi que les autres appareils de streaming. Parmi ces avantages, on trouve la prise en charge des Encrypted Media Extensions (permet désormais à YouTube de séparer les activités de protection et de livraison du contenu), du WebRTC (permet aux utilisateurs de faire des enregistrements directs sur YouTube et des diffusions en live grâce au plug-in gratuit Google Hangouts) ou du codec VP9, développé par Google, qui permet de gagner en qualité tout en réduisant la consommation de bande passante de 35 %.

YouTube annonce aussi qu'il laissera progressivement de côté son API Flash ainsi que l'intégration via la balise « objet ». L'entreprise souhaite encourager ainsi ses utilisateurs à utiliser une iFrame à la place.



Maroc Telecom a finalisé l'acquisition de six filiales d'Etisalat en Afrique

L’opérateur historique marocain Maroc Telecom vient de finaliser l’acquisition de six filiales d'Etisalat en Afrique. Il s'agit de celles présentes au Bénin, en Côte d’Ivoire, au Gabon, au Niger, en République Centre-africaine et au Togo. Cette acquisition concerne également l’ivoirien Prestige Telecom qui fournit des services informatiques pour le compte des filiales d’Etisalat dans ces pays.

Le montantfinal de la transaction est de 474 millions d’euros (soit environ 5,1 milliards de dirhams). Cette somme correspond à la reprise des actions d’Etisalat dans ces opérateurs ainsi que le rachat des prêts d’actionnaires. A cette occasion, Monsieur Abdeslam Ahizoune, président directeur général de Maroc Telecom, a déclaré que la finalisation de cette acquisition marque une importante étape dans le développement du groupe Maroc Telecom et renforce son positionnement stratégique en tant qu’acteur majeur des télécoms en Afrique présent dans 10 pays à fort potentiel de croissance, et que par cette opération, Maroc Telecom appuie la politique de coopération économique Sud-Sud du Royaume du Maroc en Afrique.

Avec l’aboutissement de l'acquisition des sociétés Moov, il semblerait qu’Etisalat se soit finalement conformé aux exigences du gouvernement togolais d’une cession de 30% de l’entreprise télécoms à des investisseurs locaux et du paiement de l'amende de 1,332 milliard de FCFA émise par l'Artp (Autorité de régulation des postes et télécommunications au Togo), pour entériner la prise de contrôle à Maroc Telecom.