L'actualité des TIC au Maroc et ailleurs

dimanche 15 novembre 2015

La technologie «TV White Space» pour connecter les établissements scolaires en milieu rural au Maroc

Un projet pilote d’utilisation des fréquences télévision libre pour délivrer de l’Internet à travers le Wifi «TV White Space» (TVWS) vient d'être lancé ce vendredi 13 Novembre dans des établissements scolaires de la commune rurale Touama - Délégation Al Haouz, en présence de Rachid Belmokhtar, ministre de l’Education nationale et de la formation professionnelle, Samir Benmakhlouf, Directeur Général Microsoft Maroc et Todd Haugen, Directeur Général Microsoft Corp. Cette initiative est de nature à démocratiser l’accès à l’Internet en permettant à l’espace scolaire en milieu rural d’en bénéficier à l’instar des établissements scolaires en milieu urbain.
Ce projet-pilote, résultat d'un partenariat avec Microsoft Maroc et avec le soutien de l’opérateur satellitaire «Cimecom/Nortis», utilise la technologie TVWS ( TV White Space) qui s’appuie sur l’exploitation des bandes de fréquences T.V inutilisées ou délaissées par l’audiovisuel analogique pour une connexion sans fil et à très haut débit.
Testée dans plusieurs pays d’Afrique et d’Amérique, cette solution représente une alternative au câble et au réseau cellulaire. Les signaux de données envoyés sur ce spectre peuvent couvrir une distance allant jusqu’à 13 km. La technologie white Space permet aussi à de multiples services d’utiliser les mêmes ondes radios et cela en jonglant entre les fréquences.
Inscrit dans le cadre du programme «Génie» (déclinaison opérationnelle de la stratégie nationale de généralisation des TIC dans l’éducation), ledit projet se donne pour but aussi d’expérimenter la viabilité et le potentiel de spectre dynamique et TVWS pour les établissements situés dans des zones non accessibles à la connexion Internet. Ceci va être réalisé en rediffusant via cette technologie la connexion Internet d’un débit de 2 Mbps au niveau du lycée Touama, au collège Touama et aux écoles satellitaires Taourtite et Aït Ouahmane Taghzoute.
Le ministre de l’Education nationale a souligné à cette occasion que l'utilisation d'une telle technologie tend à assurer un enseignement de qualité aux élèves du monde rural et que ledit projet pilote s’intègre dans le sillage d’une démarche novatrice destinée à permettre aux écoles publiques d’accéder aux dernières technologies.
A propos de l'auteur;
Si vous avez la moindre question, n'hésitez pas à nous la poser
Si cette information a pu vous être utile, prière de la partager sur les réseaux sociaux.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

commentaires