L'actualité des TIC au Maroc et ailleurs

dimanche 19 juin 2016

L'accès aux réseaux sociaux est bloqué en Algérie

Suite aux fuites des sujets du baccalauréat en Algérie, près de la moitié des candidats sont contraints de repasser l'examen, ce dimanche. Et pour éviter un nouveau fiasco, les autorités algériennes ont décidé de rendre les réseaux sociaux inaccessibles depuis samedi soir.
Depuis Samedi soir, les Algériens ne pouvaient plus accéder aux réseaux sociaux tels que Facebook, Twitter ou encore Instagram. Une source du secteur de la Poste et des Technologies de l'information et de la communication a expliqué à l'Agence de presse APS que cette coupure a une relation directe avec les examens partiels du baccalauréat qui débuteront ce dimanche et qu'elle a comme objectif de protéger les candidats au baccalauréat de la publication de faux sujets de cet examen sur ces réseaux.
Selon Algerie-Focus.com, Viber et Skype ont été bloqués eux aussi alors que le moteur de recherche Google a été fortement perturbé. Cette suspension durera toute la période de la tenue de la seconde session des examens du baccalauréat prévu du 19 au 23 juin 2016.
A rappeler que des fuites se sont déjà produites  obligeant ainsi près de la moitié des candidats à repasser l'examen, ce dimanche. En début du mois de juin, certains des 800 000 candidats à avoir passé le bac (des candidats des filières scientifiques, mathématiques et gestion) avaient auparavant eu la surprise de recevoir sur leur compte Facebook les sujets des examens avant les épreuves. En conséquence, des dizaines de personnes, dont des cadres de l'Education nationale, ont été arrêtées, soupçonnées d'être impliquées dans ces fuites, selon la gendarmerie nationale.
A propos de l'auteur;
Si vous avez la moindre question, n'hésitez pas à nous la poser
Si cette information a pu vous être utile, prière de la partager sur les réseaux sociaux.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

commentaires