L'actualité des TIC au Maroc et ailleurs

dimanche 8 janvier 2017

De nouvelles fréquences en France pour les territoires, les entreprises, la 5G et l’innovation


L’Arcep vient de lancer une consultation publique dans laquelle elle interroge les acteurs sur les usages à venir dans plusieurs bandes de fréquences dont les bandes 2,6 GHz et 3,5 GHz ainsi que sur les modalités d’attribution de ces fréquences afin de préparer les premières attributions dès le second semestre 2017.

Le document mis en consultation vise à identifier les besoins auxquels ces fréquences pourraient répondre, notamment pour les services mobiles ouverts au public en 4G et en 5G, l’Internet fixe haut débit par voie hertzienne, les réseaux mobiles professionnels (PMR) ainsi que l’Internet des objets.

A rappeler qu’en mars 2016, l’Arcep avait lancé un cycle d’expérimentations dans les bandes de fréquences 2,6 GHz et 3,5 GHz. Une dizaine d’expérimentations sont ainsi en cours pour étudier les possibilités qu’offrent les réseaux LTE dans ces bandes.

Les enseignements tirés de ces expérimentations et les contributions à la consultation publique permettront à l’Arcep de déterminer au mieux comment les bandes 2,6 GHz et 3,5 GHz pourront contribuer, à court terme, au déploiement du très haut débit fixe et des réseaux PMR et, à moyen terme, au déploiement de la 5G.

L’Arcep propose ainsi d’identifier et de permettre l’attribution, dès le deuxième semestre 2017, de 40 MHz de la bande 2,6 GHz pour les réseaux PMR et de 40 MHz de la bande 3,5 GHz pour le très haut débit fixe par voie hertzienne dans les zones rurales. Le reste de la bande 3,5 GHz serait rendu accessible dans un second temps pour la 5G lorsque la technologie sera plus mature. La consultation publique permettra de confirmer ce schéma ou d’établir, le cas échéant, un schéma alternatif.
A propos de l'auteur;
Si vous avez la moindre question, n'hésitez pas à nous la poser
Si cette information a pu vous être utile, prière de la partager sur les réseaux sociaux.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

commentaires