L'actualité des TIC au Maroc et ailleurs

dimanche 5 novembre 2017

La baisse du parc du fixe avec mobilité restreinte se poursuit


A fin septembre 2017, la téléphonie fixe comptait 2,04 millions d'abonnés, contre 2,05 millions à la fin du trimestre précédent, soit un recul trimestriel de 0,54% et annuel de près de 3,67%.

Cette baisse s'explique par le retrait des abonnements fixes avec mobilité restreinte (231 678 à la fin du mois de septembre 2017 contre 355 503 un an auparavant) qui ont enregistré une baisse annuelle de 34,8%. Le fixe filaire a connu, quant à lui, une légère hausse annuelle de 2,6%.

Avec 231 mille abonnés à la fin du troisième trimestre, la téléphonie fixe avec mobilité restreinte représente environs 11,3 % du parc. La répartition du parc entre abonnés résidentiels, abonnés professionnels et publiphones n'a pas connu de changement majeur en ce trimestre. D'ailleurs, les abonnés résidentiels dominent toujours le marché en accaparant 76,1% du parc.

A la fin du mois de septembre et en prenant en considération la mobilité restreinte, l'opérateur Maroc Telecom a pu enregistrer un légère hausse en détenant 82,30% du marché de la téléphonie fixe suivi de inwi (14,89%) puis Orange Maroc avec 2,81%. Un trimestre auparavant, ces parts étaient respectivement de 81,65% , 15,66%, et 2,69% pour les trois opérateurs.
A l'instar de plusieurs pays qui entament le processus de leur suppression, le recours aux publiphones devient de plus en plus faible. D'ailleurs, le parc des publiphones au Maroc a enregistré une baisse de 57,87% sur une année pour atteindre 8364 publiphones à fin septembre 2017.

Quant au nombre des demandes abouties de la portabilité des numéros fixes, il a atteint 22331 à la fin de ce 3ème trimestre,  soit une hausse annuelle de 17,3%.

Précisons aussi que les marocains utilisent de moins en moins leurs lignes fixes pour passer des appels. Ainsi, le trafic voix sortant du fixe a enregistré une baisse annuelle de -13,22% pour atteindre 647,57 millions de minutes à fin septembre 2017 contre 746 millions de minutes un an auparavant.
L'usage moyen sortant mensuel par client fixe, quant à lui, a atteint 114 minutes à fin septembre 2017, contre 121 minutes durant la même période de 2016.

Sur le plan tarifaire, les prix des communications de la téléphonie fixe, mesurés par l'ARPM (Revenu moyen par minute), sont en hausse sur une année. En effet, l'ARPM fixe est passé de 0,98 DH HT/min à 1,02 DH HT entre septembre 2016 et septembre 2017.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

commentaires